Les risques liés à l'alcool sur la route

Il faut savoir que le risque lié à l’alcool sur la route commence bien avant l'ivresse. Prenons conscience que conduite et alcool ne font pas bon ménage : boire ou conduire il faut choisir ...

Le risque lié à l'alcool

Le nombre d'automobilistes ayant un taux d'alcoolémie supérieur au taux autorisé sur nos routes représente un peu plus de 2 % de la totalité des conducteurs, c'est à dire 20 automobilistes dangereux croisés chaque heure, soit 1 toutes les 3 minutes ce qui est tout de meme risqué ! On relève un taux d'alcoolémie important chez quelque 30 % des conducteurs impliqués dans des cas d'accidents mortels. L'alcool est aussi responsable de 10 % des accidents corporels (et plus de 20 % lorsqu’on parle d’accident n’impliquant qu’un seul véhicule). Et lors des contrôles menés à la suite d’une infraction, il s’avère qu’environ 5 % des conducteurs ont un taux d'alcool dans le sang trop élevé.
En savoir plus : lire l'article 'Alcool au volant'.  

Les effets de l'alcool sur la conduite

Il faut savoir que l'alcool agit directement sur le cerveau. Les effets se font ressentir dès 0,3 g/l, mais deviennent plus intenses à partir de 0,5 g/l. Voici, par ordre décroissant de dangerosité, les effets relevés :
  • un automobiliste, normalement prudent, a tendance à sous-évaluer les risques et à transgresser les interdits ; parce que l'alcool le désinhibe, il roulera encore plus vite, dépassera sans visibilité, etc.,
  • il est moins concentré et de plus en plus fatigué,
  • ses mouvements sont moins coordonnés
  • son champ visuel est diminué ; il voit moins bien sur les côtés (danger aux intersections) ; le relief et la profondeur sont modifiés,
  • le temps de réaction augmente ; la durée de réaction augmente de 50 % d'où le danger en cas de freinage d'urgence !
  • l'automobiliste devient plus sensible à l'éblouissement.

Le calcul des taux d'alcoolémie

À partir de 0,5 g/l d'alcool dans le sang (ou 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré), on atteint la limite autorisée. Comment calculer ce taux sans appareil ? On estime qu'un verre alcoolisé contient environ 10g d’alcool pur. Attention, la masse corporelle et le sexe de l'individu influent sur le taux d'alcool. Ainsi, on pense que pour ne pas atteindre 0,5 g/l, un homme peut boire un verre par tranche de 28,5 kg et une femme un verre par tranche de 33 kg. Ces données peuvent être augmentées si la personne boit pendant le repas. La Sécurité routière recommande de ne pas ingérer plus de 2 verres d’alcool.
prévention routière alcool

L'élimination de l'alcool

On ressent l'effet de l'alcool entre 1/2heure et une heure après absorption. Un individu normal élimine 0.10 à 0.15g d'alcool par heure.

Info ou intox ?

 Je reste lucide après quelques verres car je tiens bien l'alcool ?
Intox: lorsqu’une personne absorbe de l'alcool de manière régulière, elle devient moins sensible aux effets, mais cela ne change rien au taux d'alcoolémie et à sa dangerosité sur la route .
 Le café me permet de diminuer les effets de l'alcool.
Intox : il faut environ une heure et demi pour que l'on élimine un verre d'alcool. Le café ne réduit en rien le taux d'alcool dans le sang; il faut attendre.

 Consommer de l'alcool occasionnellement n'est pas dangereux.
Intox. Dans 85 % des cas d'accidents mortels liés à l'alcool, les responsables sont des consommateurs occasionnels.

En savoir plus : lire l'article 'Sanctions - Alcool au volant'.   
En savoir plus : lire l'article 'Barème de retrait de points'.   

Vos commentaires

Commentaire posté le 13-04-2016 par Arter:

pour moi , l'alcool n'est pas vraiment digérée . Parce que l'alcool c'est dangereux pour nous tous.. Le seul moyen c'est de ne plus vendre de l'alcool forte ,,, à chez pas combien de %.........