Amendes et sanctions en cas d'alcoolémie au volant

Deux verres de vin suffisent pour que le taux d'alcool dans le sang dépasse la barre des 0,5 g/l (taux maximum autorisé par la loi). Vous risquez des sanctions dans le cas où ce taux dépasserait la limite légale ...

Alcool au volant : les sanctions

Entre 0,5 et 0,8 g/l d'alcool dans le sang :

Si votre taux d'alcool est compris entre 0,5 et 0,8 g/l, vous risquez :

  • Une amende forfaitaire de 135 euros (minorée 90€, majorée 375€).
  • La perte de 6 points sur votre permis de conduire.
  • En cas de comparution devant le tribunal (par décision du Procureur de la République ou en cas de contestation de l'amende forfaitaire), vous risquez également une suspension du permis de conduire.

Au delà de 0,8 g/l d'alcool dans le sang :

Si votre taux d'alcoolémie est supérieur à 0,8 g/l, vous risquez :

  • 2 ans d'emprisonnement.
  • 4 500 euros d'amende.
  • un retrait de 6 points sur le permis de conduire.
  • En cas de consommation de stupéfiants, vous risquez 3 ans d'emprisonnement et 9 000 euros d'amende.

Enfin, si vous êtes à l'origine d'un accident sous l'emprise de l'alcool, l'amende passera à 30 000 euros si vous provoquez des blessures graves, de plus vous risquez une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans accompagnée d'une amende pouvant atteindre 150 000 euros si vous occasionnez la mort d'un tiers.

En savoir plus : lire l'article 'Alcool au volant'.  
En savoir plus : lire l'article 'Les dangers de l'alcool au volant'.  

Vos commentaires