Interdiction de stationner

Stationnement interdit = abusif, gênant ou dangereux.

Amende de 1ère à 4e classe, de 17 € à 135 € selon l’infraction.

Ligne jaune continue ou discontinue : interdiction de stationner.

Garer son véhicule dans une zone de stationnement interdit constitue une infraction au Code de la Route. Il existe plusieurs types d’interdiction de stationner. Tous sont sanctionnés par la loi et punis selon leur gravité.

Les infractions au stationnement

Il existe plusieurs types d’amendes pour stationnement interdit. Les différentes infractions au stationnement sont les suivantes :

 Le stationnement interdit car dangereux : un automobiliste gare son véhicule à proximité d’un virage, d’une intersection, d’un sommet de côte, d’un passage à niveau… ou à tout autre endroit où la visibilité est insuffisante.

 Le stationnement interdit car gênant : un automobiliste gare son véhicule dans un lieu qui entrave la bonne circulation des autres usagers de la route (conducteur, motards, scootéristes, cyclistes, piétons…), à savoir : sur les trottoirs, passages piétons, pistes cyclables, ponts, passages souterrains ou tunnels, bandes d’arrêt d’urgence, bords de chaussées (quand ligne centre continue), devant les feux ou panneaux, en double-file, sur les places réservées à d’autres automobilistes (personnes handicapées et professionnels de la route comme les ambulanciers, les livreurs, ou taxis…), devant un garage, devant une entrée ou sortie privée...

Il est également interdit de se garer en double-file, même avec les feux warning.

 Le stationnement interdit dit abusif : un automobiliste gare son véhicule sur une place de parking public, notamment dans une zone touristique, pendant au moins 7 jours consécutifs. 

Dans certaines villes, un arrêté municipal peut définir la durée stationnement abusif et elle peut être inférieure à une semaine).

 Le défaut de paiement pour stationnement : un automobiliste gare son véhicule sur une place de parking payant sans acheter de ticket ou lorsque celui-ci est périmé.

En savoir plus : lire l'article 'Infraction et amende'.  

Les panneaux 'stationnement interdit'

Panneau de stationnement interdit Panneau de stationnement interdit (parfois complété d'indications textuelles ou de panonceaux)
panneau de stationnement interdit complété Exemple de panneau de stationnement interdit complété d’indications textuelles qui précisent à qui s’adresse l’interdiction et quel est le risque encouru si l’automobiliste se gare malgré tout.
Panneau indiquant que l’arrêt Panneau indiquant que l’arrêt et le stationnement sont interdits.
Panneau de stationnement interdit devant et derrière

Panneau de stationnement interdit devant et derrière le panneau, jusqu’à la prochaine intersection.

  • Lorsque seule la flèche vers le haut est présente, cela signifie qu’il est interdit de stationner derrière le panneau jusqu’à la prochaine intersection.
  • Lorsque seule la flèche vers le bas est présente, cela signifie qu’il est interdit de stationner jusqu’au panneau.
  • Les flèches peuvent également être de côté, selon la manière dont le panneau est positionné sur la chaussée.
Panneau de stationnement interdit périodique. Panneau de stationnement interdit périodique. Les numéros indiquent la quinzaine du mois durant laquelle il n’est pas autorisé de se garer dans la zone.
Panneau de stationnement interdit périodique, qui indique Panneau de stationnement interdit périodique, qui indique qu’à mi-mois, l’autorisation de se garer change de côté. Du 1er au 15, stationnement autorisé à droite, puis à gauche le reste du mois.
Ce panneau indique que le stationnement est interdit dans toute la zone Ce panneau indique que le stationnement est interdit dans toute la zone où il est implanté.
panneau de sens interdit qui peut être complété ou nuancé par un panonceau Exemple de panneau de sens interdit qui peut être complété ou nuancé par un panonceau placé sur la partie basse.
Marquage jaune discontinu sur le bord du trottoir  Marquage jaune discontinu sur le bord du trottoir : interdiction de stationner.
Marquage jaune continu sur le bord du trottoir  Marquage jaune continu sur le bord du trottoir : interdiction de stationner et de s’arrêter.

Lorsqu’une ligne continue ou discontinue partage une route à double sens, il est interdit pour un véhicule de se garer à contre-sens.

Les amendes 'stationnement interdit'

Les sanctions pour stationnement interdit varient selon le type d’infraction commise. Cela peut aller d’une simple amende à une contravention onéreuse avec perte de points, mise en fourrière du véhicule et retrait de permis éventuel, selon la gravité des faits.

Tableau des sanctions pour stationnement interdit

Type de stationnements interditsMontant amende (forfaitaire, majorée et minoré)Retrait de pointsAutres sanctions
Non paiement (1ère classe) 17€ / 33€ Aucun Aucune

Stationnement abusif

(2ème classe)

22€ / 35€ / 75€ Aucun Mise en fourrière du véhicule

Stationnement gênant

(2ème ou 4ème classe)

22€ / 35€ / 75€

90€ / 135€ / 180€

Aucun Mise en fourrière du véhicule

Stationnement dangereux

(4ème classe)

90€ / 135€ / 180€ 3 points Mise en fourrière du véhicule et suspension de permis (3 ans max)
En savoir plus : consulter l'article 'Amende majorée'.  

Pour le non-paiement du stationnement, il n’existe pas de montant minoré pour la contravention, seulement l’amende forfaitaire majorée, si le PV n’est pas réglé dans les délais.

Pour le stationnement interdit dit gênant, le Code de la Route distingue les gênes « simples » (par exemple : se garer devant un garage de particulier) punie par une amende de 2e classe, et les gênes « graves » (par exemple : se garer sur une voie de bus).

Il est possible de régler sa contravention directement en ligne sur le site du gouvernement « Amende.gouv » et de bénéficier du tarif minoré. En cas de contravention de 4e classe pour stationnement interdit dangereux, un automobiliste peut réaliser un stage de récupération de points, pour récupérer ceux qui ont été perdus.

Questions les plus fréquentes

Vos commentaires

Commentaire posté le 17-09-2016 par LAMBERT:

Bonjour Un arrêté municipal précise le stationnement sera interdit de chaque côté de la chaussée. Je ne trouve pas la définition précise du mot chaque côté, cela concerne la chaussée exclusivement ou cela englobe aussi les accotements en terre battue, surélevés comme un talus ou fossés.

Réponse postée le 22-09-2016 par Elise:

A mon avis cela concerne tout ! Mais ce n'est que mon avis :) Pourquoi ne pas simplement demander à votre Mairie ?

Commentaire posté le 12-06-2016 par Cossiaux:

Je viens de recevoir une amende pour stationnement sur ligne jaune. Quel sera le montant de cette contravention ? Merci d'avance

Commentaire posté le 20-05-2016 par Albert:

stationner sur une place d invalide avec une carte est il payant ?

Réponse postée le 20-05-2016 par Ambre:

Bonjour, stationner sur une place handicapée est gratuit uniquement si vous êtes titulaire de la carte européenne de stationnement pour les handicapés. En revanche, cela reste payant si le parking possède une borne d'entrée.

Commentaire posté le 29-04-2016 par Domi:

J'ai eu un rappel à l'ordre par la police alors que je stationner sur un emplacement délimité par une ligne jaune. Je me suis excusé puis ils m'ont laissé partir.vais je avoir une amende ? Le montant? Y a y il retrait de point .

Réponse postée le 29-04-2016 par Claire:

Bonjour, à mon avis vous n'aurez rien s'ils vous ont laissé partir sans rien dire de plus. :)

Commentaire posté le 02-03-2016 par BOLON:

Quel est l'article du code de la route qui interdit le stationnement lorsqu'il y a une ligne jaune continue en bordure du trottoir? Merci

Réponse postée le 04-03-2016 par Claire:

Bonjour, voici ce que j’ai trouvé à ce sujet : R.417-10 du code de la route complété par l’arrêté du 24 Novembre 1967 « Toutes les marques sur chaussées sont blanches, à l'exception […] des lignes qui indiquent l'interdiction d'arrêt ou de stationnement et des lignes zigzags indiquant les emplacements d'arrêt d'autobus qui sont jaunes » Si vous voulez approfondir : Legifrance