Recevez gratuitement votre guide

De l'infraction à la récupération de points, toutes les astuces pour préserver votre permis

  • Faut-il payer rapidement son amende après la contravention ?
  • Comment la contester ?
  • Comment connaître son solde de points ?
  • Dans quel cas suivre un stage de récupération de points et comment bien le choisir ?

Cliquez ici pour valider

Les radars

radar automatique feux rouge
À l’origine de 9 accidents sur 10, les infractions au code de la route en milieu urbain sont les dernières cibles de la politique de la Sécurité routière qui compte bien les réduire de façon drastique dès les prochains mois. De quelle façon ? Par l’installation d’une centaine de radars détecteurs d’infractions aux feux tricolores partout dans l’hexagone et cela d’ici la fin de l’année.

 

Des radars aux feux rouges pour mieux contrer les infractions urbaines


Les tous premiers, certainement installés à Paris, Lyon ou encore Bordeaux, devraient même être opérationnels avant la fin de ce premier semestre 2009.

Installés de façon stratégique aux feux rouges, ces radars d’un tout nouveau genre n’ont d’autre ambition que de prendre en flagrant délit nos conducteurs urbains trop souvent habitués à « griller les feux ».
Selon les dires de Madame Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, ces nouveaux appareils « sont indispensables pour améliorer la sécurité et la fluidité de la circulation, car une récente étude montrait que de plus en plus de français reconnaissaient s’autoriser à passer au rouge ».

En savoir plus : lire l'article 'Radar feu rouge'.  

Le mode de fonctionnement des radars 'nouvelle génération'

Ces radars, qui n’en sont pas réellement d’ailleurs, sont en fait composés de faisceaux lumineux qui, une fois rompus, déclenchent l’appareil photographique. Ce nouveau dispositif sera généralement placé aux carrefours les plus dangereux. Tout véhicule qui s’y engage, alors que le feu est rouge, en rompant le système de faisceaux lumineux qui émane du radar déclenchera l’appareil photographique. Deux photographies seront alors prises : « l’une avec le feu, et une autre au-delà du carrefour », précise Mme M. Merli. Comme pour tout autre radar automatique, les photographies cryptées sont envoyées pas voie numérique au Centre National de Traitement (CNT) des radars automatiques localisé à Rennes. Une fois les informations décryptées, l’infraction reconnue et le véhicule identifié, l’avis de contravention, composé d’une amende de 135 euros assortie de quatre points retirés au permis, est alors expédié chez le propriétaire du véhicule.

En savoir plus : lire l'article 'Radar fixe'.  

Le coût d'installation des radars

Concernant les coûts d’installation et de maintenance que ces nouveaux appareils devraient engendrés, Michèle Merli n’a pas réellement de réponse à nous donner puisqu’elle annonce simplement qu’une fois les cent cinquante radars activés «  nous ferons un point d’étape, nous comparerons l’efficacité, la disponibilité, les coûts de maintenance, et nous continuerons à déployer des radars ». Le montant des dépenses ne semble donc pas être une donnée tellement importante pour le gouvernement. Sa priorité reste, en effet, d’installer et d’activer ces nouvelles machines le plus rapidement possible.
Cependant, au regard du montant faramineux qu’engendre déjà le réseau de radars en France, pas loin de 49 millions d’euros rien que pour l’année 2009, ne serait-il pas raisonnable que nos gouvernants se penchent un peu plus sérieusement sur la question ?

Les emplacements de radars en France

COMBIEN DE RADARS FIXES EN FRANCE ?
Il y a souvent confusion entre radars fixes et automatiques. Si le nombre de 1000 radars automatiques est déclaré, il faut savoir que seuls 689 d'entre eux sont réellement fixes. Les autres étant des radars automatiques embarqués.
Emplacement des radars en France par région.

Vos commentaires